AKWTG - Académie Kung fu Wushu et Taichi chuan Grenoble









Le terme Qì gōng 氣功 regroupe de nombreux exercices et méthodes liés au travail 'Interne', il peut se traduire par 'Exercice du Souffle'. Cependant bien que le travail respiratoire soit important dans le Qi gong, cela ne se limite pas qu'à cela. Il faut entendre de terme de 'Souffle' dans le sens d'énergie subtile. La notion de Qi se rapproche de la conception moderne de l'énergie en physique (l'Energie est partout, même dans le vide, et elle peut s'exprimer sous d'innombrables formes et en changer...). Ce qui nous préoccupe au premier plan dans le Qi gong, c'est le Qi qui circule dans le corps humain. Il n'y a pas de définition scientifique précise de ce que peut être le Qi du corps, mais on peut dire qu'il est probablement assimilable (du moins en partie) à la bio-électricité résultant des réactions chimiques se produisant dans toutes les cellules du corps, bio-électricité qui circule selon les trajectoires précises découvertes empiriquement correspondant aux méridiens d'accupuncture. Un Qi gong sera donc la plupart du temps une méthode ou des exercices visant à prendre conscience, contrôler, faire circuler ou stocker ce 'Qi', que l'on pourrait aussi appeler l'Energie vitale. Il existe de nombreuses catégories de Qi gong, les principales sont : le qi gong de santé et bien-être (préventif), le qi gong martial, le qi gong médical (curatif), le qi gong sexuel et le qi gong spirituel. Selon les théories de la médecine chinoise, les maladies sont le plus souvent dues à des déséquilibres au niveau de la circulation du Qi. Soit il y a excès ou manque de Qi , globalement ou localement, il est alors nécessaire de rétablir et de conserver le bon équilibre , prévenir étant bien entendu le plus souhaitable ... :) Au niveau 0, les chinois considèrent que tous les exercices physiques sont déjà du Qi gong (marcher, danser, faire le ménage ...). Certaine méthodes sont statiques, posturales, comme la posture de l'Arbre (Zhàn Zhuāng 站桩) qui possède de nombreuses variations. Viennent ensuite les séries des mouvements quasi sur place comme les Gymnastiques Taoïstes , les méthodes du Zhi Neng Qi Gong ou du Wudang Qi gong , le 'Changement classique muscle et tendon' (Yì Jīn Jīng 易筋經), les '8 pièces de Brocarts' (Bā duàn jǐn 八段錦) que nous pratiquons à l'AKWTG - voir vidéo ci-après . Puis des enchaînements plus sophistiqués, tels le Daoyin Yang Sheng Gong pour la santé de Zhang Guang De. Et enfin les formes de Taichi chuan de tous styles, enchaînements parfois très long effectués en déplacement. Sans oublier, les méthodes et postures de méditation, Zazen (Chan en chinois), les exercices d'Alchimie interne du Taoïsme, tout cela est Qi gong ... Qi gong et Yoga. Il exite de nombreux liens et points communs entre Yoga et Qi gong , le Yoga c'est développé en Inde puis a émigré en Chine et au Tibet, colporté dans les monastères par les moines Bouddhistes. Le 'Qi gong de la jeunesse de Shaolin' (Tong Zi Gong) que certains moines pratiquent dès leur prime enfance, gardant une souplesse de bambin jusqu'à des âges canoniques, et les séries d'échauffement et de 'stretching' du Kung fu Wushu offrent souvent les mêmes postures que le Hatha Yoga (qui lui même servait d'exercices préparatoires du corps aux guerriers 'Hindis'). Dans la vidéo suivante nous vous proposons un aperçu d'une scéance de stretching (assez poussée ici !) , façon AKWTG ...